Economie : la présidence de la Fed annonce une probable hausse des taux directeurs en 2015.

0
14

Lors d’un discours prononcé à San Francisco, le vendredi 27 mars, Janet Yellen, la présidente de la banque centrale américaine (Fed) « pense sérieusement » revoir à la hausse ses taux directeurs. Elle a souligné qu’il fallait « réduire la politique monétaire exceptionnellement accommodante en place ».

Depuis la crise financière, la Fed s’était engagé à se montrer « patient » et a maintenu les taux proches de zéro, pour soutenir l’activité économique.

Réuni mi-mars son comité de politique monétaire (FOMC) a précisé que cette hausse interviendrait au courant de l’année et qu’une décision serait prise après une autre réunion du FOMC d’avril 2015. Elle a indiqué toutefois que le Fed ne se montrerait pas pour autant « impatiente ».

Cependant, elle est consciente qu’un relèvement des taux entraînerait, un léger ralentissement de la reprise de l’activité, évoquant le taux de chômage américain qui est redescendu à 5,5%.

Les marchés qui ont longtemps bénéficié de « l’argent pas cher »s’inquiètent, de cette annonce de la présidente du Fed, qui vise surtout à un retour vers la normalisation monétaire aux Etats-Unis.

Un discours tout en nuances

Par ailleurs, Janet Yellen n’a pas manqué d’évoquer le risque lié à la hausse progressive des taux. C’est la raison pour laquelle, elle conditionne cette hausse des taux, à une poursuite de la croissance économique aux Etats-Unis. Selon elle, « une action trop prudente, aurait des conséquences indésirables sur la stabilité financière, car cela entraînera des prises de risques inconsidérées sur les marchés ».

Elle a ainsi conclu que« le bon moment n’est pas encore arrivé » et n’a pas annoncé de calendrier spécifique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR