Facebook renforce les potentialités de Messenger pour le commerce en ligne et le développement d’application.

0
35

A l’ouverture de la conférence annuelle pour les développeurs (F8), Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook a spécifié que Messenger, son service de messagerie, est l’application du groupe qui compte 100 millions d’utilisateurs en plus, après le mois de novembre 2014. Selon lui, Messenger connaît une croissance rapide avec un total de 600 millions d’utilisateurs.

Souhaitant renforcer le potentiel de Messenger, Mark Zuckerberg cible son usage sur les sites de commerce en ligne, et son ouverture aux développeurs d’applications externes.

Par ailleurs, Facebook a annoncé mercredi 25 mars 2015, l’existence de plus de 40 applications inédites autorisant l’intégration d’images animées ou GIFs, de vidéos, de clips audios, entre autres, sur Messenger.

Les projets de Facebook via Messenger

Selon le fondateur de Facebook, la création « d’une famille d’applications de classe mondiale »autour du réseau social de 1,39 milliard de membres, comprend également l’autre messagerie WhatsApp (700 millions d’usagers), ou Instagram, le service de partage de photos, et ses 300 millions de consommateurs.

Mark Zuckerberg a ajouté devant les développeurs que, dans cinq ans, la vidéo sera le contenu de choix sur Facebook, loin devant le texte et la photo.

Davis Marcus, vice-président de Facebook chargé de la messagerie, a présenté un outil dédié aux commerçants en ligne, pour une simplification des échanges avec les clients. Ce système envoie une confirmation de commande via Messenger, avec des possibilités de notifications telles que l’envoi du colis, ou la traçabilité de cet envoi. Le client pourra, également, modifier sa commande ou contacter le service après-vente en cas de non satisfaction.

Actuellement, Facebook est en phase de test du bouton « acheter » pour un achat direct à partir du réseau.

Avec Messenger, Facebook envisage de concurrencer d’autres sociétés tels Snapchat et ses messages autodestructeurs dédiés aux enfants.

Au cours de la conférence de presse, le groupe Facebook a fait la promotion d’un outil innovant d’intégration d’une vidéo publique, portée sur le réseau social sur des sites internet tiers. Facebook grâce à ses vidéos du futur, permettra aux utilisateurs d’interroger internet de n’importe quel lieu , relate Deborah Liu, une responsable du groupe. De plus, le Huffington Post figure parmi les partenaires de ce nouveau concept.

En ciblant un créneau jusqu’ici dominé par Youtube, Facebook a également communiqué l’arrivée de vidéos « sphériques » à 360 degrés, ainsi que des outils d’analyse destinés aux développeurs, pour qu’ils puissent comprendre la perception effective de leurs applications par les usagers et, enfin qu’ils soient aptes à la conception d’application en liens avec les objets connectés.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR