Plus de 150 femmes exécutées par l’Etat islamique pour avoir refusé d’épouser des djihadistes

0
390
etat_islamique

L’agence de presse turque Anadolu a rapporté mardi 16 décembre que plus de 150 femmes ont été exécutées par l’Etat islamique (IE) parce qu’elles ont refusé de se marier avec des combattants djihadistes.

Des femmes enceintes

Selon Anadolu, certaines de ces femmes étaient enceintes et auraient été tuées à bout portant. Les corps des victimes ont été ensuite jetés dans des fosses communes à proximité de la ville de Fallouja, dans la province Al-Anbar.

« Au moins 150 femmes, y compris des femmes enceintes, ont été exécutées à Fallouja par un militant appelé Abu Anas Al-Libi après qu’elles ont refusé d’accepter de se mariers avec des djihadistes. »

Des familles menacées de mort

L’agence de presse turque Anadolu a également rapporté que l’Etat Islamique a forcé un grand nombre de familles à quitter leur village sous des menaces de mort. L’EI aurait également tué Samira Salih Al-Nuaimi, la militante pour les droits des femmes, à Mossoul, en Irak pour avoir critiqué le groupe terroriste sur sa page Facebook.

samira

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.