Etats-Unis : les violations d’embargos sur l’Iran et le Soudan provoquent la condamnation du groupe Schlumberger.

0
18

Selon les autorités américaines, le Schlumberger Oilfield Holdings, une des filiales du groupe Schlumberger, a fourni, à partir d’un bureau au Texas (sud des Etats-Unis), des services pétroliers à des clients de la filiale. Ces clients sont situés en Iran et au Soudan, deux pays sous embargos aux Etats-Unis. La filiale aurait essayé de mettre sous silence les ventes, afin de se soustraire de la Justice.

D’après une annonce du département de la justice américaine, le mercredi 25 mars 2015, le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a plaidé coupable pour avoir passé outre les embargos américains contre l’Iran et le Soudan, inscrits sur la liste noire des Etats-Unis.

Ce groupe a l’obligation de régler une pénalité de 232,7 millions de dollars aux autorités américaines, pour commerce illicite avec deux pays sous embargo, entre 2004 et 2010. De plus, Schlumberger est astreint à une période probatoire de 3 ans, avec l’engagement de ne plus commercer avec l’Iran et le Soudan. Il devra, en outre, fournir des preuves de respect des sanctions américaines.

Une inspection des procédures de contrôle interne du groupe sera assurée par un auditeur externe.

Actuellement, le groupe Schlumberger fait face à la chute des prix du pétrole, et doit respecter cet accord avec l’état américain. Un accord qui conclut six années d’enquête.

Le groupe Schlumberger, a été créé par les frères Conrad et Marcel Schlumberger en 1926. Il a annoncé une suppression de 7,5% de son personnel, qui compte 120 000 personnes à travers le monde. Cette vague de licenciements concernera 9 000 emplois.

Parallèlement, en juin 2014, la banque française, BNP Paribas, avait également plaidé coupable pour des violations d’embargos américains au Soudan, en Iran et à Cuba. BNP Paribas a été condamnée à verser 8,9 milliards de dollars d’amende, aux autorités américaines.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR