La restitution des trésors irakiens pillés durant l’occupation de 2003 à 2011 par les Etats-Unis

0
24

Après douze années de fermeture, le musée national irakien de Bagdad a ouvert ses portes, un mois auparavant.

Le lundi 16 mars 2015, les Etats-Unis ont organisé la restitution de 60 objets anciens, pillés en grande partie durant l’occupation américaine de l’Irak entre 2003 et 2011.

Ces pièces restituées comprennent de la vaisselle en verre, des bas reliefs en argile, des pointes de lance en bronze, des haches, ainsi qu’une fabuleuse tête de lamassu assyrien, un taureau ailé à tête humaine datant de 700 avant J.C, d’une valeur de 2 millions de dollars. Cette tête a été dérobée au Palais du roi Sargon II à Ninive, au nord de l’Irak. Par la suite, elle a été envoyée en Amérique, par un marchand d’art de Dubaï, revendeur dans le monde entier d’œuvres d’art irakiennes dérobées, pour être finalement saisie en 2008, à New York

Récemment, le groupe Etat Islamique a massacré de nombreuses œuvres d’art, dans le nord de l’Irak, y compris une tête similaire au lamassu assyrien, rendu au musée national de Bagdad.

Depuis 2008, 1 200 objets ont été rendus aux Irakiens par les Américains, en quatre voyages successifs, malgré les critiques virulentes qu’ils ont essuyé, pour défaut de protection des sites archéologiques irakiens, pendant l’occupation américaine de 2003 à 2011.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.