Santé : lancement par Obama d’un plan d’action contre la consommation inappropriée d’antibiotiques en Amérique.

0
15

D’après les autorités sanitaires américaines annuellement, 2 milliards d’individus contractent une infection résistante aux antibiotiques et 23 000 d’entre eux en meurent.

Une mise en garde permanente des virologues contre le danger, que représente la résistance microbienne, vient appuyer ces chiffres alarmants car si cette résistance croît davantage, la médecine risquerait de ne pas pouvoir faire face à des infections pourtant banales.

Vendredi, 27 mars 2015, le président Barack Obama a proposé un plan d’action de lutte contre la résistance microbienne aux antibiotiques avec l’objectif de diviser par deux leur mauvais usage à l’horizon 2020.

Lors d’un entretien sur le site WebMD, il a précisé que l’un des enjeux sanitaires urgent auquel le monde est confronté, s’avère être la résistance aux antibiotiques. Un effort collectif est nécessaire pour la protection de notre descendance, et de la future génération contre la réapparition de maladies et d’infections vaincues par la médecine.

La surprescription est un souci majeur, et il est urgent de sensibiliser et d’informer les médecins, afin de les conseiller utilement sur les choix à faire, lorsqu’ils doivent faire face à des cas difficiles, a conclu le président américain.

Barack Obama a proposé de doubler les fonds fédéraux destinés à cette urgence sanitaire, et l’affectation particulière de ces fonds aux investissements pour le développement d’antibactériens plus efficaces, ainsi que des tests de diagnostic rapide.

Le Congrès composé majoritairement par les républicains, seront en charge de l’approbation de ce plan d’action. Le combat n’est pas gagné d’avance.

Les détracteurs de ce plan d’action jugé peu ambitieux

Jugé peu ambitieux par ses détracteurs, ce plan d’action ne se penche pas sur l’usage massif des antibiotiques dans l’élevage, dans le but de doper la croissance du bétail.

Le Natural Resources Defense Council, organisation de défense de l’environnement dénonce l’autorisation sans restriction, par le plan national d’Obama, de l’usage abusif d’antibiotiques sur des animaux entassés dans des fermes industrielles, et ajoute que le gouvernement devrait agir davantage pour la protection de la santé pour tous, au lieu d’encourager la pratique d’élevage dangereux pour la santé des êtres humains.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR