États-Unis: les « thérapies de conversion » bientôt annulées par Obama

0
12

Au mois de décembre 2014, une jeune personne de 17 ans nommée Leelah Alcorn s’est jetée sous un tractopelle car elle ne supportait plus les thérapies que lui imposaient ses parents. Ces thérapies avaient pour but de la faire redevenir un garçon.

C’est cet incident et la manifestation qui s’en est suivie qui ont beaucoup marqué le Président américain Barak Obama. Ces thérapies dites « psychiatriques » sont menées par des religieux et qui obligent les jeunes ados gays, lesbiennes ou transgenres comme dans le cas de Leelah Alcorn, à changer leur orientation sexuelle avec la complicité des parents.

C’est dans ce contexte que Barak Obama a émis le souhait d’interdire ces thérapies. L’une des membres de son administration, Valérie Jarrett avait déclaré: « Des preuves scientifiques écrasantes démontrent que la thérapie de conversion, surtout quand elle est pratiquée sur les jeunes, n’est ni médicalement, ni éthiquement approprié et peut causer des dommages importants. Dans le cadre de notre engagement pour protéger la jeunesse américaine, le gouvernement soutient les efforts visant à interdire l’utilisation de la thérapie de conversion pour les mineurs. » Cependant, Barak Obama n’a encore mentionné aucune loi fédérale visant à interdire ces thérapies psychiatriques.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)