États-Unis: le ton monte entre les partisans de Netanyahu et ses adversaires devant le Capitole

0
12

La question du nucléaire en Orient suscite des débats. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rendu visite aux Américains en venant soutenir un discours face au Congrès américain à Washington. La question du jour: le nucléaire.

L’opinion des compatriotes de Netanyahu se divise

Au même moment que le discours prononcé, les partisans du Premier ministre israélien ainsi que ses opposants se sont tenus devant le Capitole, à Washington. Leurs buts étant de soutenir ou de critiquer l’objet de cette visite. Un homme, visiblement parti pour soutenir le Premier ministre a lancé: « Netanyahu est ici pour envoyer un message, celui d’empêcher un holocauste nucléaire, la prolifération nucléaire au Moyen-Orient ».

Par contre, ses opposants ont dénoncés son hypocrisie et sont venus afin de critiquer et de dénoncer la politique de Netanyahu face à ses voisins Palestiniens. « l’AIEA inspecte l’Iran plus que tout autre pays dans le monde. Israël, en revanche, refuse de signer le traité avec l’Agence internationale de l‘énergie atomique, parce qu’Israël, en fait, a des armes nucléaires », a expliqué un opposant. Une autre organisation, également dans l’opposition,  sioniste ultra-orthodoxe a avancé le fait que la Palestine ne sera vraiment un État que quand le Messie viendra.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.