États-Unis: il étrangle sa femme qui venait de le pardonner au sortir du tribunal

0
21

Les faits se sont passés en Virginie, aux États-Unis. Caleb Crew et sa femme Andrea sont les parents de deux enfants de quatre et onze mois. Comme tous les couples, ils avaient souvent des disputes mais rien ne laissait présager que Caleb irait aussi loin.

En juillet 2013, Andréa Crew a contacté la police car son mari a vidé une bouteille d’huile de vidange sur sa tête. Accourue, la police a interpellé Caleb, qui a été traduit en justice quelques jours plus tard. Contre toute attente, Andrea a décidé d’abandonner les charges qui pesaient contre son mari et le couple est ressorti du tribunal, apparemment uni.

Il n’en est rien.

En route pour reprendre la vie à deux, une nouvelle dispute a éclaté et Andrea a menacé son mari de porter plainte de nouveau contre lui. Il a alors étranglé sa femme avec sa cravate et lui a dit « Adieu » avant qu’elle ne meure.

Pour se débarrasser du corps d’Andrea, il l’a mise dans un sac accompagné d’haltères et a tout jeté dans une rivière. Il se rend ensuite à la police afin de signaler la disparition de sa femme. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’un pêcheur a retrouvé le corps. De nouveau convoqué par la police, Caleb a fini par avouer et a été condamné à la prison à perpétuité fin janvier 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.