Etats-Unis : l’énervement d’un passager lors d’un vol Miami-Paris le condamne à 7 300 dollars d’amende.

0
12

En août 2014, deux heures après le décollage du vol 62 Miami-Paris d’American Airlines, Edmond Alexandre, 60 ans, un Haïtien résidant à Paris, s’est irrité dans l’avion. Cette irritation était due à la passagère assise devant lui, qui avait baissé son siège.

Pour le calmer, un membre d’équipage était intervenu. Selon les autorités, tout en continuant à s’emporter, le passager furieux a suivi le membre d’équipage dans l’allée et lui a saisi le bras. Menotté et maîtrisé par des agents de sécurité à bord, pendant que le pilote déroutait l’avion vers Boston, l’Haïtien est débarqué. Le vol 62 a poursuivi sa destination vers Paris.

Assigné à résidence à Boston, et laissé en liberté contre une caution de 5 000 dollars, Edmond Alexandre est condamné, en octobre 2014, d’interférence avec le personnel de bord. Ce type de délit est une peine susceptible de prison ferme, jusqu’à 20 ans de prison, d’après la procureure fédérale de Boston, Carmen Ortiz.

Edmond Alexandre a plaidé coupable. Il est inculpé par un juge fédéral de Boston à un an de mise à l’épreuve, 1 000 dollars d’amende et 6 303 dollars de compensation pour la compagnie American Airlines, d’après les services du procureur.

L’été 2014, aux Etats-Unis, plusieurs altercations ont eu lieu et sont dues au manque d’espace pour les jambes dans les avions, en classe économique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR