Etat Islamique : Le pilote jordanien brûlé vif a été drogué avant son exécution ?

0
48
pilote

Ce mardi, le groupe Etat Islamique a annoncé via un média saoudien que le pilote jordanien, brûlé vif par le groupe djihadiste début février, avait été drogué avant son exécution.

Brûlé vif et pourtant resté stoïque

Dans une vidéo diffusée début février sur la toile, le groupe Etat Islamique avait mis en scène le martyre du pilote de chasse jordanien capturé en décembre 2014. Moaz al-Kasasbeh préalablement enfermé dans une cage a été aspergé d’essence avant d’être brûlé vif. Pourtant, sur la vidéo, l’homme semble très calme et stoïque face aux deux hommes cagoulés qui ont décidé de lui mettre le feu. La scène a glacé le sang de bon nombre d’internautes, mais le calme et l’absence de cris de la part de la victime en a étonné davantage.

Fortement drogué avant son exécution

Ce mardi, le site saoudien BurNews.com rapporte qu’avant son exécution, le pilote jordanien a été fortement drogué. De ce fait, il était complètement inconscient au moment où les deux hommes lui ont mis le feu dessus. Une hypothèse qui a été fortement contredite par des experts qui affirment que l’homme n’a pas réagi parce que ses centres nerveux ont brûlé trop rapidement. Pourtant, le groupe Etat islamique a bien confirmé sur Internet qu’ils ont massivement drogué Moaz al-Kasasbeh avant de le brûler vif.

La riposte sera terrible

De leur côté, les autorités jordaniennes ont promis une riposte des plus barbares au groupe Etat islamique pour avoir exécuté leur compatriote. Le chef de l’armée de l’air jordanienne Mansour Al-Ibour a d’ailleurs confié qu’ils ont désormais pour mission de faire disparaître les jihadistes de la surface de la Terre.

« Nous sommes résolus à les faire disparaître de la surface de la Terre ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.