Etat Islamique : les djihadistes menacent les Etats-Unis, la France et les membres de la coalition

1
497

Ce lundi, les djihadistes d’Irak et de Syrie ont menacé les ressortissants des Etats-Unis, de la France et de tous les pays qui se sont regroupés au sein de la coalition internationale contre l’Etat Islamique.

L’Etat Islamique riposte

Suite aux différentes actions américaines contre les djihadistes depuis le début du mois d’août et les premières attaques françaises contre des cibles de l’Etat Islamique, ce dernier a décidé de riposter et de menacer directement les citoyens des pays de la coalition. Dans un message audio, repéré par le groupe de surveillance SITE, Abou Mohammed al Adnani, le porte-parole du groupe de déclarer « La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés. »

Il poursuit dans le même message publié en plusieurs langues « Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien ou tout (…) citoyens des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’Etat Islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière. »

Abou Mohammed al Adnani, le porte-parole de l'EI

« Ecrasez-lui la tête »

Dans ce message récemment diffusé, le porte-parole de l’Etat Islamique ne se contente pas de proférer des menaces envers les ressortissants des pays regroupés au sein de la coalition puisqu’il donne des détails précis sur la manière de procéder. De ce fait, « Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munitions, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coups de pierres, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le. » Et pour le cas où aucune de ces actions n’est possible, il propose aux djihadistes de s’en prendre à ses biens ou de lui cracher au visage. Pour celui ou celle qui refuserait de se plier à ces recommandations, l’Etat Islamique de menacer également ses djihadistes en déclarant « Si vous refusez de le faire alors que vos frères sont bombardés et tués (…) alors interrogez-vous sur votre religion. »

Cazeneuve : « la France n’a pas peur »

De son côté, le gouvernement a répondu par la voix du ministre de l’intérieur.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.