Etat Islamique : François Hollande donne le feu vert pour des frappes en Irak

0
124

Pour répondre à la demande des autorités irakiennes et confirmer sa position dans la coalition contre l’Etat Islamique, François Hollande a annoncé, le jeudi 18 septembre qu’il avait donné le feu vert à des « opérations de protection aérienne ».

Une décision saluée par Barack Obama

La France a commencé lundi par des vols de reconnaissance sur le territoire irakien avant que François Hollande n’annonce son accord pour des frappes aériennes contre l’Etat Islamique, jeudi, en précisant « J’ai réuni le conseil de défense et décidé de répondre à la demande, pour accorder notre soutien aérien. Nous n’irons pas au-delà, il n’y aura pas de troupes au sol et nous n’interviendrons qu’en Irak » excluant ainsi toute intervention en Syrie, contrairement aux Etats-Unis. Le président français a également assuré l’autorisation de livrer des armes aux irakiens pour qu’ils « puissent endiguer le terrorisme. » François Hollande d’ajouter que ces frappes aériennes auront lieu « dans un délai court » à partir du moment où les cibles seront bien identifiées. Face à cette initiative française, Barack Obama a déclaré que « La France, qui est l’un de nos alliés les plus anciens et les plus proches, est un partenaire solide dans nos efforts contre le terrorisme ». En effet, cette participation active de la France corrobore le projet des Etats-Unis, qui comme son président l’a déjà annoncé « sont en train de bâtir une large coalition internationale pour affaiblir et, à terme, détruire l’Etat Islamique. »

Obama et Hollande pour la lutte contre l'EI

De son côté, le porte-parole de la maison blanche d’assurer que ce feu vert de la France pour des frappes contre l’Etat Islamique est « une contribution importante aux efforts déployés par la coalition internationale grandissante » pour combattre les djihadistes de l’EI.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.