Etat Islamique : apparition d’un guide sur le traitement des « esclaves sexuelles »

0
832

On savait les djihadistes terrifiants et ignobles quelles que soient les actions qu’ils entreprennent. Cependant, le guide que les militants de l’État Islamique ont reçu sur la manière de traiter les « esclaves sexuelles » est tout ce qu’il a de plus écœurant.

« Esclavage sexuel pour les nuls »

Le Mail Online a dévoilé un document publié le 3 décembre dernier par le « Département des prisonniers et des affaires de la femme » de l’État Islamique et qui fait état de détails glaçants sur « ce qu’il faut faire » pour traiter une esclave sexuelle. Le guide s’étale sur les règles à suivre pour se procurer une esclave, le prix à payer ainsi que les circonstances qui justifient leurs viols et leurs emprisonnements entre autres. Le plus choquant dans tout cela, c’est que chacune des règles émises fait référence à des passages du Coran comme le fait que « Allah récompense les musulmans qui sont chastes avec leurs femmes et ce qu’ils possèdent » pour justifier le viol d’une femme captive par un homme marié. Le texte explique également que « les filles vierges peuvent être violées immédiatement après avoir été achetées par leur propriétaire. Celles qui ont déjà eu des rapports sexuels doivent avoir leur utérus purifié en premier ». Mais le comble de l’horreur demeure ce passage sur les mineurs et qui stipule que « il est légal d’avoir des relations sexuelles avec une enfant pubère ».

esclaves sexuelles des djihadistes

Toutes les femmes peuvent devenir des esclaves sexuelles aux yeux des fanatiques de l’État Islamique. Peu importe qu’elles soient « polythéistes, chrétiennes et juives ». A l’heure actuelle, on estime le nombre des captives à près de 5 000 femmes et enfants, en Irak et en Syrie. La grande majorité étant des Yézidis, enlevées pendant le massacre de Mont Sinjar, vers le début du mois d’août.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.