Essonne: une puéricultrice mise en examen après la mort d’un nourrisson

0
15

Selon le média « Le Parisien », une auxiliaire de puériculture a été mise en examen suite au décès d’un bébé survenu le 10 mars. Les faits qui lui sont reprochés sont la violence volontaire qui avait causé la mort d’un bébé de 5 mois dont elle avait la garde. 

Les diagnostiques donnés par l’hôpital où l’enfant a été emmené ont révélé la présence de lésions cérébrales et de traumatismes crâniens. L’enfant a succombé deux jours après son arrivée au centre hospitalier.

L’auxiliaire de puériculture, une femme âgée de 38 ans, a ensuite été  détenue à la prison de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne. D’après la version de l’histoire donnée par la suspecte, elle aurait donné son biberon au bébé quand celui-ci lui échappe des bras. Elle aurait tenté de le rattraper, lui coupant ainsi le souffle. La femme aurait ensuite tenté de réanimer le bébé en le secouant, provocant un malaise chez l’enfant. Elle l’a ensuite couché dans son lit alors que le nourrisson était en train de faire un second malaise.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR

L’écriture est une passion qui dévore l’âme ;)