Justice : six ans d’incarcération et 500 000 euros d’amende pour l’affaire des « petits fromages magiques » du Chili

0
14

La mardi 9 juin 2015, le tribunal correctionnel de Paris a réclamé six ans de prison et 500 000 euros d’amende, à l’encontre de Gilberte Van Erpe ou « Madame Gil », 74 ans, qui n’a pas comparu, arguant des problèmes de santé, et qui ne s’est pas fait représenter par un avocat, faute de mandat. Trois prévenus dans l’affaire dite « des petits fromages magiques » ont écopé d’un an de prison avec sursis, et 50 000 euros d’amende, et quatre ans de prison assorti de 300 000 euros d’amende.

A l’origine de cette affaire qui s’est déroulée au Chili, les acolytes de Gilberte Van Erpe, au sein de l’entreprise Fermex Chile, proposaient à la vente des kits de fermentation à domicile de petits fromages, exportables du Chili vers le Congo, puis ré-exportables vers la France à destination de l’industrie cosmétique. Proposés à un prix faramineux, ces kits mélangés à du lait étaient censés fournir, après 12 à 16 semaines, les fromages qui devaient permettre à l’acheteur de gagner non seulement un bénéfice de 100%, et devait également lui rapporter le remboursement de l’achat initial du kit.

Non exportables, les fromages ont été stockés, pour un poids total de 5,5 tonnes, et ont pourris sur place. 800 victimes de cette vaste escroquerie, partie civile, ont pu être remboursées, mais la grande majorité n’a pas touché le moindre centime, pour « un préjudice de dix millions d’euros », selon le ministère public.

Aucune extradition n’est possible entre le Chili et la France, raison pour laquelle, le procès s’est tenu en France, même si les faits ont eu lieu au Chili.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR