En réponse au meurtre du pilote, la Jordanie exécute deux djihadistes

1
21

Ces derniers jours, l’État Islamique revendiquait la libération de Sajida-Al Rishawi, la kamikaze qui a fait plusieurs morts lors d’un attentat à Amman en échange de la libération du pilote jordanien. De son côté, la Jordanie réclamait des preuves de vie de son pilote.

S’impatientant, l’État Islamique a brûlé vif le pilote jordanien provoquant de nouveau l’émoi du monde entier. Quelques heures après la mise à mort du jordanien, Barak Obama reçoit le roi Abdallah II de Jordanie. D’après un porte-parole de la Maison Blanche, il semble que cette rencontre avait pour but de « réaffirmer que l’abominable meurtre de ce courageux Jordanien ne servira qu’à renforcer la détermination de la communauté internationale à détruire l’État Islamique ».

La vidéo mettant en scène l’exécution du pilote a été authentifiée. Le porte-parole du gouvernement jordanien et également ministre de l’Information, Momani déclare: « Celui qui doutait de la barbarie de l’organisation EI, en voici la preuve et celui qui doutait de l’unité des Jordaniens, on lui prouvera le contraire. »

Toutefois, des sources rapportent que cette exécution ne date pas d’hier mais remonte au 03 janvier de cette année. Une preuve qui explique que la Jordanie était déjà au courant de la mort de son pilote.

Deux djihadistes ont été exécutes ce mercredi

Pour pallier à la monstruosité des membres de l’État Islamique, des personnes appartenant au groupe ont été exécutes, dont Ziad Karbouli, un membre de l’Al-Qaida et la Kamikaze Sajida Al-Rishawi réclamée par le groupe en échange du pilote.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.