L’évènement scientifique du 20 mars 2015 : une éclipse solaire visible en Europe

0
44

La lune, satellite de la Terre, reçoit habituellement sa lumière du soleil. Le vendredi 20 mars 2015, le soleil s’éclipsera au profit de la Lune et ce phénomène sera visible dans une grande partie de l’Hémisphère Nord, du Groenland au pôle nord en totalité et partiellement en Europe. Si l’éclipse solaire interviendra entre 10 heures et 11 heures 20 du matin, elle atteindra son zénith vers 10 h 30 en France et couvrira 60 à 80% du disque solaire.

Cet évènement rarissime constitue à la fois une opportunité pour les scientifiques et un risque minime et potentiel pour les particuliers.

Les possibilités d’observation durant l’éclipse solaire

En premier lieu, les spécialiste en astronomie pourront en savoir davantage sur le phénomène des ombres volantes constituées par des bandes de clair obscur qui, quelques secondes avant l’obscurité due à l’éclipse solaire, ondule sur le sol terrestre à la vitesse du vent. Certains théoriciens supposent que ce phénomène d’ombres volantes serait provoqué par des turbulences créatrices de tourbillons dans l’atmosphère.

En deuxième lieu, la lune qui cache le soleil durant l’éclipse solaire permettra l’observation de la base de la couronne solaire composée par une atmosphère de gaz ionisés autour du soleil. Cette basse couronne est l’endroit où se nouent les liens entre les taches et autres éruptions qui se produisent à la surface du soleil.

Par ailleurs, les poussières qui gravitent entre la Terre et la Lune rejettent de la lumière en un seul point appelé polarisation de la lumière, phénomène scientifique qui sera étudié par une équipe américaine.

Ces observations scientifiques, difficiles à effectuer en temps normal, sont facilitées lors d’une éclipse solaire du fait de la luminosité réduite.

Les risques minimes potentiels pour les particuliers

L’éclipse du soleil risque de perturber le réseau électrique européen à cause de la chute de la luminosité réduite de 10 à 20% durant l’évènement. Une baisse de puissance de l’ordre de 30 Gigawatts atteindra en même temps toute l’Europe, soit l’équivalent d’une vingtaine de réacteurs nucléaire à l’arrêt de façon simultanée.

Enfin, l’éclipse partielle ou totale du soleil entraînera une marée record. Le 20 mars 2015 coïncide avec le jour de l’équinoxe du printemps et le jour suivant, la marée affichera un coefficient sans précédent de l’ordre de 119. Les conditions astronomiques particulières relatives à l’alignement de la Lune et du soleil provoquent des gravités. Ces efforts gravitationnels respectifs agissent sur le déplacement des masses d’eaux océaniques suivis de grandes marées.

Il est fortement recommandé de porter des lunettes spéciales éclipses pour observer sans danger cette éclipse solaire du vendredi 20 mars 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.