Ebola : des réservistes américains et des experts de l’OMS en Afrique de l’Ouest

0
284
militaires_americains

Le président américain Barack Obama vient de donner le feu vert quant à l’envoi de réservistes américains en Afrique de l’Ouest pour des missions humanitaires, dans le cadre de l’épidémie Ebola. De son côté, l’OMS va également dépêcher des experts sur les lieux pour limiter les risques de propagation du virus en dehors de l’Afrique.

Pour que l’Ebola reste en Afrique

Le président américain a sonné l’alarme auprès de tous les pays responsables dans la lutte contre la propagation du virus Ebola, hors d’Afrique. Dans sa démarche, Barack Obama vient de donner l’autorisation au gouvernement américain d’envoyer des réservistes en Afrique de l’Ouest. Ces derniers, dont le nombre exact n’a pas encore été révélé, auront pour mission de mettre en place l’infrastructure logistique nécessaire dans les pays les plus touchés par la fièvre hémorragique. Parmi ces réservistes, selon toujours les explications du président américain, il y aura des logisticiens, des experts et des ingénieurs en télécommunications.

Des experts de l’OMS sur place

L’Organisation Mondiale de la Santé de son côté, a également pris la décision de dépêcher des experts en Afrique de l’Ouest, dont notamment au Mali et au Côte d’Ivoire. Ces deux pays sont en effet considérés comme les plus exposés à la propagation du virus Ebola.

Dernier bilan

Le dernier bilan établi par l’OMS, à la date du 12 octobre, concernant l’épidémie Ebola, fait état de 4 493 décès sur 8 997 cas enregistrés. Les pays les plus touchés sont le Liberia, la Guinée, Sierra Leone, le Sénégal, Nigeria, les Etats-Unis et l’Espagne.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.