Ebola : une progression terrifiante en Afrique

0
390

Alors que près de 900 victimes sont comptées en Guinée, Libéria et Sierra Leone, un second cas de fièvre Ebola a été constaté au Nigéria, semant la terreur en Afrique.

887 morts sur 1.603 cas

L’épidémie d’Ebola qui sévit à ce jour en Afrique est connue pour être la plus grave de l’histoire avec 887 morts déjà enregistrés, répartis comme suit selon l’OMS : 358 en Guinée, 255 au Liberia et 273 en Sierra Leone. A ces chiffres s’ajoutent actuellement les deux personnes qui ont succombé de la fièvre Ebola au Nigéria dont la contamination s’est faite à cause d’un passager du Liberia, ayant succombé le 25 juillet suivi depuis peu de l’infirmière qui l’aurait soigné. Le ministre de la santé Onyebuchi Chukwu précise que « Le Nigéria a enregistré sept cas confirmé de la maladie d’Ebola. », dont la source serait toujours le patient libérien.

Face à la progression incontrôlable du virus Ebola au Libéria, sa présidente, Ellen Johnson Sirleaf, a lancé un appel à ses compatriotes pour observer trois jours de jeun et de prière de mercredi à vendredi, de 6h à 18h pour invoquer la protection divine face à cette menace mortelle.

le Nigéria touché par le virus Ebola

La transmission du virus

A titre d’information, il serait important de savoir comment la fièvre Ebola se transmet d’une personne à une autre. Au départ, il se peut que l’infection soit transmise à un sujet par des animaux comme les chauves-souris et les singes. Par la suite, ce sujet infecté sera en mesure de transmettre sa maladie à une autre personne qui est en contact avec son sang et ses fluides corporels comme les larmes, la salive et le sperme entre autres. Après cette infection, la phase d’incubation est de 3 à 21 jours selon les cas et durant lesquels, le sujet n’est pas contagieux jusqu’à ce qu’il manifeste les premiers symptômes de la maladie (fièvres, diarrhées et vomissements).

la carte de la progression de l'Ebola

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.