Ebola : le premier cas de contamination en Espagne entièrement guéri

0
40
hopital_carlos_madrid

L’aide-soignante qui a attrapé le virus Ebola sur le sol espagnol, fin septembre, est désormais hors de danger, et n’a qu’une envie : sortir de l’hôpital où elle a reçu un traitement expérimental.

Le premier cas de contamination en Espagne

Teresa Romero, l’infirmière de 44 ans qui travaillait dans le même hôpital où elle a été admise, à Madrid, a été infectée par le virus Ebola alors qu’elle était en charge de deux missionnaires revenus de Sierra Leone, en août et en septembre. Ces derniers sont décédés quelques jours après leur arrivée à l’hôpital. Teresa Romero, quant à elle, a été hospitalisée – à son tour, le 6 octobre et a été déclarée « positive » au virus Ebola.

Des résultats négatifs

Le Comité Interministériel chargé de suivi du virus Ebola en Espagne, a déclaré, ce lundi, que les derniers tests effectués sur Teresa Romero sont « négatifs » et que son état évolue très rapidement vers une guérison totale. Par ailleurs, le Comité de préciser que d’autres examens vont être réalisés prochainement, avant de laisser la patiente rejoindre son domicile, de manière définitive.

« J’ai failli partir »

Pour Teresa Romero, c’est une grande joie que de sentir que son corps a résisté au virus Ebola et qu’elle pourra bientôt rejoindre toute sa famille, en sécurité. Son mari, Javier Limon – qui est aussi en observation à l’hôpital Carlos III de Madrid avec 16 autres personnes qui ont côtoyé l’infirmière, a enregistré une vidéo dans laquelle il exprime également sa joie.

« Je suis très heureux aujourd’hui parce qu’on peut dire que Teresa a vaincu la maladie. « 

Une amie proche de l’aide-soignante s’est également exprimée devant les médias qui se sont bousculés à l’entrée de l’hôpital, et a affirmé que Teresa Romero reprend déjà ses habitudes et qu’elle a très envie de sortir.

« Elle a très envie de sortir. […] Elle se lève déjà et mange presque de tout ».

Toutes les personnes qui ont été retenues en observation, à l’hôpital de Madrid, n’ont pas manifesté les symptômes du virus Ebola, à ce jour, mais ils devront attendre 21 jours après leur hospitalisation, avant de rentrer chez eux.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.