Ebola : le Nigéria désormais hors de danger !

0
35
ebola_nigeria

Le premier cas du virus Ebola découvert au Nigéria datait du mois de juillet 2014. Trois mois après, ce lundi 20 octobre, l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré que désormais le Nigéria n’est plus un pays touché par l’épidémie.

Une réussite spectaculaire

Dans sa déclaration, l’OMS parle d’une « réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l’Ebola peut être stoppé ». Une première annonce publique concernant le cas du Nigéria, 42 jours après le premier cas enregistré dans le pays. Il s’agit notamment de Patrick Sawyer, un fonctionnaire du Libéria qui est décédé, cinq jours après son admission dans une clinique privée, à Lagos, le 20 juillet dernier.

8 décès sur 20 cas

Le Nigéria est un des pays africains les plus pauvres. La plupart des hôpitaux sont dans un état lamentable et dépourvus d’eau potable. Pourtant, le corps médical a réussi à contenir l’épidémie qui n’a, au total, fait que 8 décès parmi 20 cas sur une population totale de 170 millions. Avec le Sénégal qui a réussi à guérir un cas de contamination, le Nigéria est donc le deuxième pays de l’Afrique de l’Ouest qui n’est plus touché par l’épidémie.

4 546 décès sur 9 161 cas

Par ailleurs, trois autres pays africains sont toujours contaminés par le virus Ebola. Le Libéria qui enregistre le plus grand nombre de victimes (4262 dont 2484 décès), Sierra Leone avec 3410 cas et 1200 décès, et le Guinée qui enregistre à ce jour 862 décès sur 1519 cas. Au total, l’épidémie de la fièvre hémorragique a fait 4 546 morts sur 9 161 cas.

Pour rappel, l’OMS et les Etats-Unis ont dépêché, dernièrement, des experts et des réservistes en Afrique de l’Ouest pour limiter les risques de propagation du virus Ebola, hors de l’Afrique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.