Ebola : les passagers des vols en provenance de Guinée contrôlés dés Samedi à Roissy

0
37

C’est à partir de ce samedi que les contrôles de température  vont débuter à l’aéroport de Roissy pour les passagers qui viennent de la Guinée. Cette annonce a été faite par le ministre de la santé Marisol Touraine. Elle avait d’abord indiqué que les contrôles commenceraient le vendredi matin avant de se rectifier.

Un dispositif de contrôle sanitaire va ainsi être mis en place par la France pour accueillir les passagers de vols en provenance des pays touchés par Ebola. Ils subiront un contrôle de la température après avoir rempli un questionnaire dans l’avion.  Ces contrôles débuteront en effet dés ce samedi comme annoncé par le ministre de la santé Marisol Touraine.

Selon le ministre, le contrôle sera effectué des équipes médicales qui prendront la température des passagers à la passerelle. Elle a également indiqué qu’il y aura un renforcement de contrôles au départ de Conakry. Le porte parole du premier ministre britannique a rapporté que les présidents François Hollande, Barack Obama, Angela Merkel et les chefs de gouvernement britannique et Italien  David Cameron et Mateo Renzi qualifient Ebola de « la plus grave urgence sanitaire de ces dernières années ». Ces dirigeants ont ainsi témoigné leur solidarité aux pays touchés, ils appellent à la mobilisation internationale de l’union européenne en étroite coordination avec les Etats Unis, l’Oms et les pays concernés. Le président Français est pour sa part favorable à la demande de la guinée concernant la construction de nouveaux centres de traitement anti-ebola, en plus de celui qui est en cours de déploiement à Macenta, en guinée forestière. Selon l’Elysée, François Hollande a aussi fait part du déploiement de personnel de la protection civile pour mener des actions de formation auprès des autorités guinéennes. Pour rappel, la France avait indiqué lundi dernier qu’elle réfléchissait à l’envoi de moyens humains et matériels supplémentaires en Afrique de l’ouest pour lutter contre l’épidémie Ebola.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.