Ebola : l’infirmière française du Libéria guérie mais la France sera infectée d’ici fin octobre

0
103
ebola_france

La première française qui a été contaminée par le virus Ebola, durant son séjour au Libéria, est désormais hors de tout danger, si l’on se fie aux informations diffusées par le ministère de la santé, samedi dernier.

Toutefois, cela n’écarte pas la possibilité de l’arrivée très prochaine du virus en France, d’ici fin octobre, selon des scientifiques britanniques.
Après le premier cas détecté au Texas, aux Etats-Unis, c’est en France que le virus Ebola va prochainement débarqué. Selon des scientifiques britanniques, il y a 75% de chance que le virus Ebola arrive en France d’ici le vendredi 24 octobre prochain. Enfin, s’il ne s’est pas déjà installé bien avant, avec le premier cas de l’infirmière française, revenue d’une mission au Libéria, et que le ministère de la santé affirme déjà avoir totalement guéri.

Un premier cas guéri en France

Elle était une des volontaires pour l’organisation Médecins sans Frontières (MSF) intervenues au Libéria. Infectée par le virus Ebola, elle a été rapatriée en France, dans la nuit du samedi 18 septembre. Ayant bénéficié de soins expérimentaux à l’hôpital Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne), cette infirmière a quitté l’hôpital en fin de semaine. Marisol Touraine, la ministre de la santé a déclaré qu’elle est entièrement guérie et ne court plus aucun risque. Par quel miracle aurait-elle guéri en si peu de temps, alors qu’en Afrique, les morts ne cessent d’augmenter au fil des jours? Si l’on se fie à certaines sources, l’infirmière aurait juste été soignée à l’aide de l’antiviral Avigan (favipiravir), un médicament contre la grippe produit par Toyama Chemical, une entreprise japonaise. Mais ni l’infirmière ni l’hôpital où elle a été soignée n’a encore confirmé ces informations.

La France contaminée d’ici fin octobre?

D’après les spécialistes, le cas de l’infirmière revenue du Libéria est certes le premier cas du virus Ebola pour la France, mais pas pour l’Europe. Le premier étant l’infirmier britannique qui a été affecté en Siera Leone et qui a également été soigné à l’aide du médicament expérimental ZMapp. Quoi qu’il en soit, la France n’est pas à écarter de la prochaine possible destination du virus le plus redouté au monde. Selon des scientifiques britanniques, il y a 75% de chance que le virus Ebola affecte la France entière, à partir du vendredi 24 octobre. Une estimation qui est basée sur des statistiques de propagation du virus et d’une plus grande possibilité de propagation par voie aérienne.

Fermer le ciel européen pour éviter la propagation du virus Ebola?

Dans l’hypothèse que le trafic aérien pourrait rendre plus vulnérable le continent européen au virus Ebola, la solution serait-il de fermer définitivement cet espace aux autres continents, dont principalement l’Afrique? En tout cas, les scientifiques britanniques pensent que le virus qui a déjà fait plus de 3400 morts sur 7492 cas diagnostiqués depuis le premier cas, pourrait être repoussé si le trafic aérien diminuait à 80%. Notons qu’à ce jour, le Libéria est le pays le plus affecté par le virus Ebola, enregistrant 2069 morts.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.