De multiples promesses de dons sont faites sur l’épidémie d’Ebola

0
52

La lutte contre le virus Ebola est désormais une affaire d’ordre mondial.  Toute la communauté internationale s’est levée pour barrer la route à cette maladie responsable de 2622 morts en Afrique de l’Ouest. Le Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies (ONU), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et bien d’autres organisations ont déjà fait des dons, mais on ne sait pas si les moyens sont déployés sur le terrain ou pas.

Les besoins restent bien grands pour lutter contre le virus Ebola. Ce qu’a compris la communauté internationale qui décide de mouiller le maillot. Parmi elles, l’Organisation des nations unies, l’Organisation mondiale de la santé, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD). L’ONU promet de débloquer 987,8 millions de dollars, soit 763 millions d’euros. Même si ce montant est excessif, du côté de la communauté internationale, la majeure partie est déjà promise.

Cependant, l’inconnue reste ce qui a été fait sur le terrain. Actuellement, ce n’est pas possible de faire un calcul de la somme exacte, parce qu’il y a eu des dons comptabilisés par les pays donateurs ou encore par les organismes qui les étendent notamment la Croix-Rouge et l’OMS.  L’OMS avait promis à la fin du mois de juillet, 100 millions de dollars, soit 75 millions d’euros. Une somme destinée au déploiement de nombreux travailleurs humanitaires.  Quant à la Banque mondiale, la promesse faite est une donation de 200 millions de dollars, soit 154 millions d’euros. Cet argent est destiné à des aides pour des opérations de soutien médical et pour des actions de soutien économique, social mais aussi budgétaire. Pour la BAD, c’est une aide de 60 millions de dollars, soit 45,7 millions d’euros qui a été promise principalement aux pays affectés, afin qu’ils puissent conforter leur monnaie et budget.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.