Ebola en Amérique : Mise en quarantaine, une infirmière américaine porte plainte

0
147
ebola

De retour en Amérique après un voyage en Sierra Leone, une infirmière américaine a été placée en quarantaine dès son arrivée à l’aéroport. Ce qui l’a poussée à porter plainte.

21 jours d’isolement

Sans explication, aucune, l’infirmière qui revenait d’un voyage pour le compte de MSF en Sierra Leone, avait été interpellée par les autorités dès son arrivée à l’aéroport Newark Liberty. Elle a par la suite été transportée, de force, selon ses dires, par les mêmes autorités, dans un hôpital – telle une criminelle, pour une mise en quarantaine obligatoire, pendant au moins 21 jours.

Négatif

Et pourtant, l’infirmière avait été testée négative au virus Ebola, à son arrivée à l’aéroport de Newark Liberty, aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, elle a porté plainte et a demandé à ce qu’on la libère de suite, pour qu’elle puisse rejoindre sa famille et ses amis.

Pression

L’avocat de l’infirmière avait fait appel à un non respect de la liberté constitutionnelle et civile de son client. Une plainte qui a eu raison d’elle auprès du président américain, Barack Obama, qui a alors insisté pour que l’infirmière puisse rentrer chez elle, en toute sécurité. Ce lundi, celle-ci est donc retournée dans le Maine, sous l’escorte des autorités qui se sont rattrapés du coup pour lui assurer un maximum de confort jusqu’à chez elle.

Notons qu’à ce jour, le virus Ebola a déjà atteint les 5 000 morts en Afrique de l’Ouest.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR

J’adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma…Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)