Ebola en Amérique : le patient de Dallas est mort, l’Espagne joue la transparence

0
107
ebola_hors_afrique

Mardi, nous avons ici-même parlé de plusieurs cas de contamination hors d’Afrique dont deux cas confirmés aux Etats-Unis. Et ce mercredi, nous apprenons que l’un des patients américains, celui qui a été évacué à Dallas, a succombé à la maladie.

Thomas Eric Duncan est mort

Il était le premier américain infecté par le virus Ebola qui a été transféré à l’hôpital de Dallas où il a reçu des soins adéquats. Mardi, les responsables de l’hôpital où il a été retenu ont affirmé que son état était « très grave mais stationnaire ». Ce mercredi, ces mêmes responsables ont annoncé le décès de ce patient.. Peu de temps après, le secrétaire d’état John Kerry a lancé un appel envers la communauté internationale qui devrait, selon lui, donner « une réponse mondiale urgente ».

Un autre patient sous traitement à Nebraska

Aucune nouvelle n’a cependant été annoncée concernant l’autre patient américain, le jeune cameraman freelance de la chaîne NBC, qui a contracté le virus au Libéria. Depuis la propagation du virus Ebola, l’Amérique compte donc trois victimes dont un guéri, un mort et un qui est encore soigné au centre médical de Nebraska.

L’Espagne joue la transparence

Face à la situation actuelle à Madrid, les autorités gouvernementales ont décidé de publier des informations publiques en temps réel, concernant l’évolution de la propagation du virus Ebola en Espagne. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 octobre, deux nouvelles personnes infectées ont été admises à l’hôpital Carlos III de Madrid. Le week-end dernier, six autres personnes ont été admises au même hôpital mais seule une d’entre elle a été diagnostiquée positive au virus Ebola. Il s’agit de l’aide soignante qui s’est occupée des deux missionnaires décédés auparavant de la maladie Ebola.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.