Eau de javel : risque élevé d’infection ORL et respiratoires chez les jeunes enfants.

0
12

Selon les chercheurs du Center For Environment and Health, dans un article publié dans la revue Occupational and Environmental Medecine, l’eau de Javel, qui éradique les bactéries, est un facteur de risque d’infection ORL et respiratoires chez les enfants de moins de 12 ans. Les maladies respiratoires de type bronchites, otites, grippes, pneumonies ou sinusites sont essentiellement concernés.

Le sondage de 9102 enfants des écoles primaires d’Espagne ? de Finlande et des Pays-Bas, a été édifiant. Des facteurs aggravants comme le tabagisme passif, l’éducation parentale, ou les moisissures ont été considérés pour parfaire les résultats. Les résultats du sondage ont démontré que le nombre et la fréquence des infections sont nettement plus élevés au sein des familles usagers de l’eau de javel.

Ces infections aggravées sont dues aux composés à majorité irritants de l’eau de javel, qui attaquent les parois des voies respiratoires, et générent une fragilité de la flore locale, suivie de fréquentes infections. Selon Top Santé, les désinfectants à base de javel « bloquent les réactions immunitaires de l’organisme ». Toutefois, d’autres enquêtes sur le sujet doivent être effectuées, d’après Lidia Casas, co-auteur de l’enquête.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR