Djihadiste : un profil qui s’est diversifié pour toucher toute une classe d’âge

0
48

Des jeunes âgés de 15 à 21 ans, issus de classes moyennes, de familles athées… Tel était le profil initial des candidats au djihad. Cependant, à l’heure actuelle, ce portrait-robot dressé par le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam (CDPSI) n’est plus valide et a fini par se diversifier.

Des jeunes parfois bien intégrés

En novembre 2014, le CDPSI, avait publié un rapport qui dressait le profil type du djihadiste français qui se résumait à des jeunes de 15 à 21 ans, issus de classes moyennes et de familles athées et souffrant généralement de dépression. Mais l’anthropologue Dounia Bouzar, du CDPSI, d’expliquer à l’AFP que le profil des jeunes tentés par le djihad en Europe s’est élargi et touche désormais une classe plus diversifiée. En effet si le profil traditionnel avait mis en avant des jeunes issus de « Familles décomposées, père déchu, alcoolique, incarcéré, violent ou drogué… des jeunes faciles à embrigader », aujourd’hui le portrait dressé est plus complexe. Toujours selon cette experte, « On s’est aperçu au cours des derniers mois que les intégristes ont modifiés leur discours. Ils proposent désormais diverses motivations. Grâce à internet, ils proposent plusieurs types de rêves, d’utopies. Ils parviennent à toucher des jeunes qui ont un avenir social, qui peuvent être en deuxième année de Sciences Politiques ou en Médecine. Des jeunes issus de familles stables, aimantes, de classes moyennes. Des enfants de professeurs, de fonctionnaires, de médecins, d’avocats ».

Cette nouvelle image des apprentis djihadistes sidèrent puisqu’il semblerait que parmi ceux qui sont partis rejoindre l’Etat Islamique, on retrouve des jeunes gens bien intégrés, ayant fait des grandes études et disposant d’un emploi stable entre autres. Cette nouvelle classe, assez inattendue, est venue gonfler le profil type de ceux qui ont grandi dans des cités ou dans des quartiers difficiles et qui ont une vie de famille quasi-nulle.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.