Diagnostiqué en etat de mort cérébrale, il entend tout ce qui se dit sur le prélèvement de ses organes

0
465

Il y a deux ans, Jimi Fritze est atteint d’un AVC. Diagnostiqué en état de mort cérébral, il est totalement paralysé, mais est conscient et entend tout ce qui se dit autour de lui, sans que les médecins s’en rendent compte.

Incroyable et pourtant tout ce qu’il y a de plus véridique

En 2012, en vacances avec sa compagne, Jimi Fritze est atteint d’un accident cérébral qui se traduit par la suspension des fonctions vitales de l’organisme. Rapidement transporté à l’hôpital, il sera totalement paralysé et incapable de se manifester. Mais comme il finira par l’expliquer lui-même, « seuls mes yeux et mes oreilles fonctionnaient normalement ». Suite aux diagnostics des médecins, il sera déclaré en état de mort cérébrale, il est pourtant conscient.

Il entendra les médecins dire à sa copine « qu’il n’y avait plus beaucoup d’espoir et qu’il ne me restait pas beaucoup de temps à vivre ».

J Fritze

Une situation de plus en plus insoutenable

Mais son véritable calvaire commence lorsque les conversations prennent une tout autre tournure et porte sur le prélèvement de ses organes. Il raconte : « Ils parlaient de donations, ils voulaient effectuer des tests sur mon foie et mes reins en vue d’un don à d’autres patients ». Et toujours sans qu’il puisse communiquer d’une quelconque manière que ce soit.

Au final, c’est l’expertise d’un autre chirurgien qui lui sauve la vie. De nouveaux médicaments lui ayant été administrés, il retrouve peu à peu l’usage de son corps.

Jimi F

Aujourd’hui sorti d’affaire, il se déplace en fauteuil roulant et a retrouvé l’usage de la parole. C’est donc conscient qu’il décide de porter plainte contre l’hôpital où il a vécu sa mésaventure.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.