Des hackers publient sur Internet la base de données de Domino’s Pizza après l’avoir piratée

0
190

Les hackers qui ont piraté la base de données de la chaîne de livraison ont mis leur menace à exécution : ils ont publié les données personnelles de 600 000 clients francophones, incluant leurs adresses et numéros de téléphones.

En juin, la base de données de la chaîne de livraison Domino’s Pizza a été prise en otage par un groupe de pirates informatiques connu sous le nom de Rex Mundi. Ces informations ont donc été finalement divulguées après que Domino’s Pizza a refusé de payer les pirates. D’après le Monde.fr, ces données ont été mises en ligne le 2 novembre mais elles ont été retirées de la plateforme depuis. Les hackers ont confié au Monde qu’ils travaillent actuellement à remettre ces précieuses données en ligne. Ces renseignements concernent tous les clients qui ont crée un compte sur le site de Domino’s Pizza, ils comportent leurs noms et  prénoms qui sont pour la plupart associés aux adresses postales, numéros de téléphones et adresses mail des titulaires de compte. L’entreprise a précisé que la base de données ne contenait pas d’informations bancaires.

Interrogé par le Monde, ces cyber-criminels ont indiqué qu’ils étaient « entre 2 à 10 personnes » dans le collectif Rex Mundi et que leur unique motivation était l’argent, « Si une entreprise paie, nous ne publions pas », disent-ils. Par le passé, ils se sont déjà attaqué à plusieurs entreprises américaines, belges, canadiennes ou encore françaises. La publication d’une telle base de données est une porte ouverte au phishing, un procédé qui consiste à soutirer des informations sensibles comme le numéro de carte bancaire en se faisant passer pour un interlocuteur autorisé (un fournisseur par exemple).

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.