Des formes de vie sur Mars: le débat est réouvert

0
55

Des études sur une météorite tombée sur la Terre en 2011 relance les débats sur l’existence de traces de vie sur Mars.

Après la découverte d’éléments par le robot Curiosity, pouvant laisser penser à la possibilité de l’existence de formes de vie sur la planète Mars en 2012, et les météorites provenant de la planète rouge contenant des traces d’organismes vivants, qui ont ouvert le débat sur le sujet auprès des scientifiques, la revue Meteorics Planetary a publié une étude démontrant l’existence d’une matière carbonée d’origine biologique, dans les cavités d’un fragment de la météorite, baptisée Tissint, tombée dans le désert marocain le 18 juillet 2011.

Les études menées par le Laboratoire des sciences de la Terre et des planètes de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et une équipe internationale de la Chine, du Japon et de l’Allemagne, ont pu démontrer que la matière carbonée, d’origine organique, trouvée sur la météorite ne provient pas de la Terre mais « que ces inclusions avaient été piégées dans la météorite avant qu’elle ne soit éjectée de Mars en direction de la Terre. »

Philippe Gillet, directeur du Laboratoire des sciences de la Terre et des planètes de l’EPHL a déclaré: «Il est délicat d’asséner des certitudes, surtout dans un domaine aussi sensible. Je suis ouvert à ce que d’autres études viennent nous contredire. Mais nos conclusions sont toutefois de nature à relancer activement le débat consacré à l’existence possible d’une activité biologique sur Mars, du moins dans le passé.» . Le débat est alors relancé autour de la provenance du carbone.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.