Le squelette d’une femme retrouvé entre un mur et une armoire dans une maison abandonnée à Chartres

0
226
police

Jeudi 27 novembre dernier, des squatteurs ont décidé de passer la nuit dans une maison abandonnée du centre-ville de Chartres. Le lendemain matin, ils ont découvert le squelette d’une femme debout entre un mur et une armoire.

Une nuit avec un squelette

Les jeunes gens qui se sont introduits dans cette maison ignoraient qu’ils allaient faire une découverte macabre à leur réveil. Ayant constaté que les volets de la maison étaient fermés et que la maison semblait vide, ils se sont juste introduits par effraction pour y passer la nuit. Le matin, surpris et intrigué par la position dans laquelle ils ont retrouvé le squelette, ils ont décidé de prévenir la police.

« Aucun mouvement de vie »

Interrogés par la police qui est descendue sur les lieux pour réaliser des prélèvements, les habitants avoisinant le propriété ont affirmé qu’ils n’ont jamais vu un mouvement de vie dans cette maison.

« On est là depuis un an et demi et on n’a jamais vu un mouvement de vie dans cette maison. On s’en étonnait d’ailleurs avec le facteur. »

Un décès qui remonte en 2010

Selon les résultats de l’enquête menée par la police, le squelette retrouvé dans la maison est celui d’une ancienne professeur d’allemand qui travaillait dans un collège situé non loin de là. Elle venait de temps en temps entretenir la maison mais sans jamais ouvrir les volets. Elle serait morte en 2010, à l’âge de 74 ans Reste à déterminer pourquoi son squelette était placé entre un mur et une armoire. Les résultats de l’autopsie en diront davantage.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.