Découverte d’un cas de grippe aviaire aux Pays-Bas : la Commission européenne adopte des mesures d’urgence

0
27

Ce week-end, les Pays-Bas ont annoncé la découverte d’un cas « hautement pathogène » de grippe aviaire dans un élevage du centre du pays. Ce virus mortel pour la volaille, est potentiellement dangereux pour l’homme car il a la capacité de franchir la barrière des espèces.

Cette souche, dénommée H5N8 a déjà fait des ravages dans les pays de l’Asie, et particulièrement en Chine. En Europe, elle a été détectée pour la première fois le 4 novembre dans une ferme du nord-est de l’Allemagne. Après confirmation de sa présence aux Pays-Bas, le transport de volailles a été interdit dans tout le pays pendant 72 heures. Cette interdiction pourrait s’étendre jusqu’à 30 jours dans un rayon de 10 kilomètres de l’élevage concerné. Les autorités néerlandaises ont fait savoir que 150 000 poulets allaient être abattus suivant les règles européennes sur la grippe aviaire. Par ailleurs, d’autres fermes de la région font maintenant l’objet d’un contrôle sanitaire. De son côté, en guise de mesures d’urgences temporaires, la Commission européenne a interdit la vente des produits de volailles provenant de la région touchée, afin d’éviter toute prolifération de la maladie. Des mesures qui risquent d’éprouver durement les éleveurs dans ce pays qui est le premier exportateur mondial d’œufs.

Un porte-parole du ministère néerlandais des Affaires économiques a rappelé que « La contamination peut se faire depuis un animal vers les humains ». Il a néanmoins ajouté que si la souche était « hautement pathogène pour les oiseaux », le risque pour les humains reste assez faible : « on ne peut l’attraper que quand on est en contact très étroit avec les animaux

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.