Un homme d’environ 60 ans meurt après 50 km de marche dans le désert

0
146
desert

Un sexagénaire est mort à proximité de l’endroit où il aurait pu trouver de l’aide, après avoir fait 50 km de marche dans un désert australien.

Plus que 2 km à faire

Victime d’une panne de voiture entre Wonganoo et de Windidda, dans la région aride des Northern Goldfields, à environ 900 kilomètres de la ville de Perth (ouest) dans l’intérieur du pays, un sexagénaire a décidé d’aller chercher de l’aide dans une ferme d’élevage située à 48 km de distance. Après avoir marché sous une forte chaleur de 45°C, il est décédé alors qu’il se trouvait à seulement 2 km de l’endroit où il aurait pu trouver de l’aide. Les premiers éléments rapportent qu’il n’avait sur lui qu’une petite gourde d’eau.

Une autre passagère secourue par les habitants

Une femme faisait le voyage avec le sexagénaire lorsque leur voiture était tombée en panne. Selon les explications de celle-ci, l’homme était parti chercher de l’aide le lendemain de leur panne dans une ferme d’élevage située à 48 km de l’endroit où ils se trouvaient. Mais ne le voyant pas revenir, la femme décide de partir à sa recherche. Elle a été secourue mercredi par les habitants de la région. Avec ces derniers, ils ont retrouvé le corps de l’homme de 60 ans à 2 km de Windidda.

Un marcheur solitaire dans le désert

La police de l’Etat d’Australie occidentale ne cesse de mettre en garde les touristes qui s’aventurent dans cette partie aride et hostile du pays. Sous un soleil tapant de 45°C, les dangers sont énormes et en cas de panne, la police conseille vivement à tous de rester à proximité de leur véhicule. Il est en effet plus facile de repérer un véhicule qu’un marcheur solitaire. En 2013, un Allemand qui s’est également aventuré dans cette partie de l’Australie avait été retrouvé sain et sauf après avoir passé deux semaines dans le désert à se nourrir d’insectes.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.