Décès du PDG de Total : le conducteur du chasse-neige en détention

0
69

Le premier soupçonné lors de la mort de Christophe de Margerie a été mis en détention après les démarches du comité d’enquête Russe. L’intervention de ce dernier a mis en légende la menace d’un engin de déneigement sur la piste lors du décollage.

Chirstophe Margerie, nommé depuis 2010 Président-Directeur Général de l’entreprise pétrolière Total, est mort lundi soir lors de son décollage vers Paris. Son avion a heurté une chasse-neige traversant la piste. A bord avec ladite victime, deux pilotes et une hôtesse de l’air ont également succombé sur le coup. L’enterrement prévu pour lundi sera reporté mardi prochain à Saint Paul sur Mer en Normandie pour une raison gardée secrète.

D’après les propos d’Alexeï Morozov, un représentant des experts Russes, les pilotes ont eu une confirmation d’autorisation de décoller. Alors qu’après une dizaine de secondes les systèmes de contrôle ont détecté une déneigeuse en mouvement sur la gauche de la piste. L’équipe n’a pas tenu compte des dangers de l’appareil perçu. Quelques secondes plus tard, l’avion, déjà en phase totale de décollage a heurté l’engin.

0.6g d’alcool par litre de sang, détecté par les enquêteurs, a fait du conducteur un suspect probable. En effet, il a été arrêté d’une façon préventive. L’avocat du détenu nie  les inculpations d’état d’ivresse sous prétexte qu’il a des problèmes cardiaques et ne pouvait pas boire. Les experts russes expliquent la raison de la garde à vue par le non respect des normes de sécurité.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.