Christophe de Margerie, le PDG de Total est mort dans un accident d’avion à Moscou (VIDEO)

0
131
christophe_de_margerie

Christophe de Margerie, le PDG du géant pétrolier français, Total, est décédé suite à l’incendie de son jet privé, à l’aéroport de Vnoukovo, à Moscou.

Mise à jour : La vidéo de l’accident

Les premières causes de l’accident qui a tué Christophe de Margerie se sont tournées vers la présence de la déneigeuse sur la piste d’atterrissage à une heure tardive de la soirée du lundi 20 octobre. Ce mardi, l’avocat du chauffeur de l’engin, Alexandra Karabanov, a pourtant fait remarquer que son client ne se sent pas du tout « coupable » de cet accident qui a fait au total 4 morts, tout simplement parce qu’il avait suivi à la lettre les consignes du dispatcher. Bien que les enquêteurs ont relevé que le conducteur de la déneigeuse était ivre, ce soir là, l’avocat de ce dernier de confirmer que son client ne touche même pas à l’alcool à cause d’une maladie chronique au cœur.

Ci-après la simulation 3D de l’accident avec les images de la télévision russe :

Collision avec une déneigeuse

Trois autres personnes ont trouvé la mort dans l’accident du jet privé du PDG de Total, dans la soirée du lundi 20 octobre, à 22 heures. Selon le rapport du groupe pétrolier français, l’avion dans lequel se trouvait Christophe de Margerie, était sur la piste d’atterrissage lorsqu’il est entré en collision avec un engin de déneigement. Selon les explications du ministère des situations d’urgence, le Jet Falcon 50 allait décoller lorsque son fuselage et son train d’atterrissage ont heurté la déneigeuse. L’avion a réussi à décoller mais il a fini par s’écraser et prendre feu.

Aucun survivant

Tous les membres de l’équipage qui était à bord du jet sont également morts, à savoir une hôtesse, deux pilotes. Pour l’instant, la nationalité des autres passagers n’a pas été confirmée mais le groupe Total pense qu’ils étaient tous de nationalité française. Le chauffeur de l’engin de déneigement s’en est par ailleurs sorti indemne, après avoir été déclaré mort, dans un premier temps.

Dmitri Medvedev

Avant l’accident, le PDG de Total, Christophe de Margerie avait été à une réunion avec le premier ministre russe Dmitri Medvedev. Les deux hommes se sont rencontrés dans la maison de campagne du premier ministre, près de Moscou, pour parler des investissements étrangers en Russie, principalement des sanctions mises en place par les pays occidentaux depuis la guerre en Ukraine.

A noter que Total détient 18% du groupe gazier Novatek et 20% dans le projet Yamal LNG qui vise à produire du gaz naturel liquéfié. Le groupe Total envisage également de faire de la Russie, sa principale zone de production de carburant d’ici 2020.

Une enquête a été ouverte pour définir les causes exactes du crash de l’avion de Christophe de Margerie, un homme de 63 ans qui vient de fêter ses 40 ans de service au sein du groupe Total.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.