Dans le vif de sujet: Moscou est appelé à fermer ses frontières et à retirer ses troupes en Ukraine

0
18
militaires

Dans la ville de Makiivka, des centaines de maisons ukrainiennes ont été détruites par un bombardement. Les citoyens locaux portent alors la responsabilité de cette attaque sur président Poroshenko.

Des hostilités qui ont fait 5000 victimes en neuf mois

Depuis plusieurs mois déjà, le quotidien des habitants de l’est de l’Ukraine est devenu infernal. Depuis le début des affrontements, les morts ont été comptés jusqu’à 5000. Dans ce cas-ci, suite aux bombardements, le président de l’Ukraine, Petro Poroshenko appelle Moscou à respecter les accords de Minsk :« Je promets qu’il y aura une situation claire et stable en Ukraine si la Russie applique ce point des accords de paix : la fermeture de la frontière et le retrait des troupes étrangères de mon territoire. Nous avons plus de 9.000 soldats de la Fédération de Russie sur mon territoire ».

De son côté, Serguei Lavrov, Ministre russe des affaires étrangères, fustige les propos de Petro Poroshenko : « Concernant le flux d’armes et de troupes, nous en avons entendu parler plusieurs fois. Si vous êtes certains de ce que vous dites apportez des preuves. Personne n’est capable de nous présenter des faits, ou bien ne veut le faire, je ne sais pas.” 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.