Crash du MH17 : une victime a été découverte avec un masque à oxygène sur la tête

0
161
vol_mh17

Les recherches continuent sur la quête de la véritable raison qui a pu faire crashé le vol malaisien MH17 qui sur le sol ukrainien, en juillet dernier. Dernièrement le corps d’un passager a été retrouvé avec un masque à oxygène sur le visage.

Les explications du ministre des Affaires étrangères

Plus de trois mois après le crash du vol MH17 sur le sol ukrainien, les recherches continuent pour retrouver tous les corps des passagers qui ont pris le vol. Selon les explications du ministre des Affaires étrangères, Frans Timmermans, mercredi, à la télévision néerlandaise, une autre victime a été découverte dans les décombres, et elle portait un masque à oxygène. Actuellement, il est donc certain que les passagers du vol MH17 étaient conscients qu’un accident allait se produire, avant que l’avion ne s’écrase au sol.

Les recherches continuent

Dans son discours, le ministre n’a pas oublié de remercier la population néerlandaise qui a su gérer de manière très louable la situation. Depuis et jusqu’à ce jour et plus longtemps encore, tant qu’il le faudra, Frans Timmermans a déclaré que les recherches ne vont pas s’arrêter. Les équipes de chercheurs et autres experts vont se démener jusqu’à ce que la totalité des passagers qui ont été sur ce vol MH17 soient retrouvés.

Abattu par Kiev ou les rebelles?

La question se pose toujours et aucune réponse n’a encore été donnée à ce propos. Kiev et les rebelles s’accusent mutuellement depuis le crash du vol MH17. Les conflits entre séparatistes et forces loyalistes sont (certainement) la principale raison du crash de cet avion, étant donné les nombres de projectiles qui ont touché l’appareil avant qu’il ne touche le sol.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.