Crash de l’A320 : « Ouvre cette foutue porte », aurait hurlé le pilote à Andreas Lubitz

0
29

Les dernières conversations et les derniers sons qui ont été entendus à bord de l’Airbus A320 de la Germanwings ont été dévoilés ce dimanche par le quotidien Bild. Ces conversations entre Andreas Lubitz et le reste de l’équipage de l’avion proviennent de la boîte noire enfermée dans le cockpit de l’appareil.

D’après ces enregistrements, le pilote aurait demandé à Lubitz de préparer l’atterrisage à Dusseldörf en Allemagne vers 10h27, auquel ce dernier répond évasivement par des  « J’espère », « On verra ». Le pilote serait ensuite sorti de la cabine pour aller aux toilettes, l’appareil commence alors rapidement à perdre de l’altitude.

Quelques minutes après, on peut entendre un claquement et le pilote qui demande à son second : « Pour l’amour de Dieu, ouvre la porte. » Et on commence alors à entendre les hurlements des passagers qui commençaient à paniquer, se rendant compte de la situation. Le commandant de bord aurait par la suite essayé d’enfoncer la porte à coups de hache et on l’entend hurler : « Ouvre cette foutue porte ! »

Les derniers bruits que l’on pourra entendre seront les cris des passagers avant que l’A320 ne percute une montagne avec ses 150 occupants. Durant tout ce temps, le copilote serait resté silencieux.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR