Crash de l’A320 : aucun corps intact n’a été retrouvé

0
37

Quelques jours après le crash de l’A320 de la compagnie GermanWings, les enquêteurs de la gendarmerie nationale poursuivent les recherches dans les Alpes-de-Haute-Provence pour les besoins de l’enquête et l’identification des corps des victimes.

Course contre la montre

La collecte des corps suite au crash de l’A320 de la GermanWings s’avère être « particulièrement difficile » selon les enquêteurs. En effet, une course contre la montre la montre est engagée afin de faciliter l’identification des corps grâce au prélèvement d’éléments biologiques puisqu’en cas de changement de météo, l’incidence sur les recherches serait désastreuse. Si le recours à la comparaison d’ADN est nécessaire pour permettre d’identifier les 150 victimes c’est parce que le colonel Patrick Touron avant déclaré devant la presse que « Nous n’avons pas retrouvé un seul corps intact ». Cet officier a, par ailleurs, tenu à préciser que « Compte tenu de la nature de la dégradation des corps, nous pensons que l’ADN sera l’élément prégnant pour procéder à des identifications. Le processus d’identification débutera lorsque nous aurons suffisamment d’éléments ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.