Crash en Argentine : Louis Bodin ne voulait pas faire le direct devant les débris d’hélicoptères

0
38
louis

Vivement critiqué par les internautes pour avoir fait un reportage en direct devant les débris des deux hélicoptères accidentés le 10 mars en Argentine, Louis Bodin s’est exprimé sur RTL pour expliquer que ce n’était pas du tout son intention.

Face aux critiques, c’est la directrice de l’info de TF1 qui s’exprime en premier en affirmant que le direct devait être réalisé devant l’hôtel où se trouvait le reste de l’équipage.

« Ce direct, nous devions le faire avec Louis (…) devant l’hôtel où toute l’équipe de production est rassemblée. (Les Canadiens) se trouvaient à un endroit et ils n’ont jamais voulu, ou pu, déplacer le camion devant l’hôtel. Une heure avant le journal, ils nous ont donné une adresse pour que Louis puisse rejoindre la position de direct (…). Louis est arrivé au dernier moment et le camion était installé sur le lieu de l’accident. Ce n’est pas ce que nous souhaitions, ce n’est pas ce que souhaitait Louis. »

bodin

Une version qui a été confirmée par Louis Bodin sur RTL ce jeudi matin.

« Je comprends que la mise en scène ait choqué…Je ne souhaitais pas aller sur les lieux du crash. Je n’avais pas assisté au crash. Je n’avais pas vu la scène. Et je n’avais pas l’intention d’y aller…Je pensais plus à témoigner qu’à ce qu’il y avait derrière…Quand vous arrivez une minute avant l’antenne, que ces gens-là parlent argentin, et que pour eux c’est tout à fait naturel d’être à cet endroit-là et qu’ils ne comprennent pas pourquoi il faudrait faire autre chose… Moi je ne parle pas du tout espagnol, donc dire au monsieur argentin ‘Mais attendez, derrière, c’est la scène’… Si j’étais arrivé seulement 15 minutes avant, qu’on s’installe comme c’était prévu, il est évident que je ne l’aurais pas fait à cet endroit-là…Je suis encore furieux car je ne voulais pas voir cette scène. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.