Crash Airbus A320 : Une indemnisation de plus de 21 millions d’euros pour les familles des victimes ?

0
72
germanwings

Selon la Convention de Montréal du 28 mai 1999 et suite aux accusations portées sur le co-pilote Andreas Lubitz qui aurait fait crasher l’avion volontairement, la compagnie Germanwings, propriétaire de l’Airbus A320 qui a fini sa route dans les Alpes françaises, pourrait devoir verser une somme totale de 22,7 millions de dollars – environ 21 millions d’euros aux familles des 144 victimes.

145 000 euros par personne

Selon la Convention de Montréal du 28 mai 1999, une compagnie aérienne est en général tenue responsable de la mort d’un passager. Elle est ainsi obligée de verser une somme définie à chaque victime. A la date du mardi 24 mars, ce montant équivalait à 157 400 dollars, soit 145 000 euros par personne. Si la compagnie Germanwings devait alors indemniser les 144 victimes du crash du mardi 24 mars, elle devrait verser une somme totale de 22,7 millions de dollars, soit 21 millions d’euros environ.

L’affaire peut être traînée en justice

Cette somme est désignée à titre indicatif, mais si les familles des victimes souhaitaient en recevoir davantage, elles peuvent intenter une action en justice. La compagnie Germanwings pourrait ainsi faire l’objet d’une poursuite judiciaire pour « négligence ». En effet, si les hypothèses selon lesquelles le co-pilote Andreas Lubitz était sensé être en arrêt maladie entre le 16 et le 29 mars, sont justifiées, Germanwings est donc responsable du crash également. Fait aggravant également, les analyses de la première boîte noire de l’avion qui ont révélé que le pilote était coincé à l’extérieur du cockpit et avait tenté de forcer la porte à l’aide d’une hache.

Pour sa défense, la compagnie Germanwings pourrait tenter de justifier que ses employés ne sont en aucun cas en cause dans ce crash. Mais cette hypothèse est peu probable si l’on se fie au déroulement actuel des enquêtes. Clive Garner, associé au cabinet Irwin Mitchell à Londres a d’ailleurs confié :

« Compte tenu de ce scénario et de ce que nous avons pour le moment, il est peu probable que Germanwings puisse établir une défense en ce sens. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)