Crash Airbus A320 : Jan Cocheret, un pilote de ligne de la compagnie Emirates avait prédit l’accident

0
53
jan

En marge de l’enquête menée sur ce qui aurait pu causer le crash de l’Airbus A320 de Germanwings mardi 24 mars, la lumière a été mise sur un article rédigé il y a deux mois, par un pilote de ligne et chroniqueur pour le site d’aviation Luchtvaartnieuws (AviationNews). Riche d’une expérience de 35 ans, et travaillant aujourd’hui pour la compagnie Emirates, Jan Cocheret avait semble-t-il prédit ce qui allait arriver à l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings.

La nouvelle mesure de sécurité en cause

Dans son article publié dans une revue confidentielle, Piloot en Vliegtuig (Pilote et avion), Jan Cocheret avait remis en cause le nouveau système de sécurité mis en place dans tous les avions après l’attentat du 11 septembre.

«Grâce au système ultra-sécurisé de fermeture de porte, il n’est plus si difficile pour un pilote de prendre le pouvoir dans le cockpit et de laisser son collègue dehors. Il suffit d’attendre qu’il ou elle aille aux toilettes et il ne pourra plus jamais ouvrir la porte. Certes, il existe un moyen de rentrer sans intervention du cockpit [grâce à un code, ndlr], mais le pilote aux commandes peut désactiver cette option et ne laisser à son collègue d’autre choix que d’aller s’asseoir parmi les passagers et d’attendre de voir ce que le futur lui réserve.»

Pour expliquer son raisonnement, le pilote a évoqué quelque cas qui se sont déjà produits. A savoir le cas du pilote d’Ethiopian Airlines qui a détourné un avion vers Genève, ou encore ces autres pilotes qui avaient volontairement fait crasher leur avion dans le passé. Il a également cité en exemple le cas de Lisa Nowak, la spationaute américaine qui avait tenté d’enlever sa rivale. Il est même arrivé jusqu’à se demander s’il pouvait réellement faire confiance à tous les pilotes avec lesquels il partageait le même vol.

«Parfois, je me demande sérieusement qui est assis à côté de moi dans le cockpit. […] Et s’il se passait quelque chose de terrible dans sa vie, qu’il ne peut plus supporter? J’espère ne jamais avoir à découvrir, en rentrant des toilettes, que je fais face à une porte de cockpit qui ne s’ouvrira jamais.»

Une tierce personne dans le cockpit

Interrogé sur ce qu’il a pensé du le crash de l’Airbus A320 dans les Alpes françaises mardi dernier, Jan Cocheret a indiqué qu’une nouvelle mesure de sécurité devrait être prise pour contrer cette tendance à se bloquer à l’intérieur du cockpit. Il a ainsi suggéré au micro de la radio BNR, la présence d’un membre de l’équipage à l’intérieur du cockpit, en l’absence du pilote ou encore l’instauration d’un autre code d’urgence qui permettrait d’accéder au cockpit en cas de blocage de l’intérieur.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)