Série d’arrestations suite aux attaques des RER C et D

0
23

Le mercredi 15 avril 2015, au matin, la police a effectué de multiples interpellations, dans le cadre de l’investigation sur les agressions perpétrées dans les RER C et D du mois de mars, entre Saint-Michel sur Orge et Juvisy, ainsi que Juvisy-sur-Orge et Vigneux-sur-Seine, dans l’Essonne.

A l’origine, six personnes ont porté plainte pour vol de téléphones portables, de sacoches, de portefeuilles ainsi que pour des faits de violence.

D’après la Préfecture de police de Paris, la sûreté régionale des transports de la DSPAPC (direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne) assistée de policiers de la place ont appréhendés 11 individus. Ils sont placées en garde à vue pour « vols avec violences commis en réunion, dans un moyen de transport collectif de voyageurs ». La Préfecture a précisé que l’enquête a permis d’établir, qu’après avoir assisté à un mariage, un groupe d’individus a emprunté le premier train matinal le 15 mars, à Saint-Michel-sur-Orge (91) pour rentrer à leur domicile, sis respectivement dans l’Essonne, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Leur implication, dans cette série d’agressions, ne laisse aucun doute, affirme la Préfecture.

Le rôle de chaque accusé sera déterminé lors des auditoires. Ensuite, le parquet d’Evry sera chargé des éventuelles poursuites.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR