Côte d’Ivoire: un homme suspecté à tort d’avoir enlevé un enfant a été lynché par la foule

0
30

Ce jeudi, un homme soupçonné à tort d’être un kidnappeur d’enfants a été lynché par une foule en colère à Abidjan, en Côte d’Ivoire. La raison est qu’une vague d’assassinat d’enfants mineurs sévit dans le pays, provocant l’hystérie des habitants. Concernant ce fait, 1000 interpellations ont été déjà effectuées.

Conséquence d’une psychose locale

D’après un porte-parole de la police nationale ivoirienne, Dorgeles Gnawa, l’homme en question, Chérif Olabi, d’origine nigériane a été « violemment pris à partie hier sur la base d’une fausse rumeur d’enlèvement d’enfants ».

L’homme serait décédé ce vendredi à l’hôpital suite au traitement qu’il a subi. Toujours selon Dorgeles Gnawa, le Procureur a ordonné une enquête visant à « rechercher les auteurs des folles rumeurs et les interpeller ». En effet, une rumeur pernicieuse fait état de Chérif Olabi transportant un sac ensanglanté dans lequel se trouvait quatre têtes d’enfants décapités.

Cet événement intervient quand la population ivoirienne dénonce les meurtres et les massacres d’enfants fait par « les brouteurs ». Certains disent que ces assassinats sont destinés à des sacrifices humains.

 

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.