Copenhague : le caricaturiste Lars Vilks s’est réfugié dans un lieu tenu secret

0
17

Lars Vilks est une cible présumée de l’une des fusillades survenues le weekend dernier à Copenhague. Le caricaturiste a quitté son domicile pour s’installer dans un endroit tenu secret.

Le caricaturiste suédois vit sous protection policière depuis qu’il a été menacé de mort après avoir caricaturé le prophète Mahomet dans un corps de chien, en 2007. L’artiste de 68 ans a participé au débat sur le thème « Art, blasphème et liberté d’expression », samedi, dans un centre culturel situé à Copenhague. Un jeune homme de 22 ans a tiré plusieurs balles sur le bâtiment, visant l’assistance.  Lars Vilks a affirmé, pendant sa prise de parole après les faits sur une  radio publique: « Ça a été un événement tragique mais je ne suis pas personnellement affecté. C’est devenu la routine… ».

Les autorités suédoises ont décidé de prendre des dispositions face à la gravité de la situation et à la crainte des habitants de Höganäs, la ville où est domicilié le caricaturiste. Ewa-Gun Westford, une porte-parole de la police, a déclaré: « L’attaque semblait dirigée contre lui. De toute façon, l’évaluation de sa sécurité nous amène à la conclusion qu’il ne peut pas rester chez lui », et a annoncé, lundi, : « Son domicile à Höganäs n’est pas un endroit où il est en sécurité. Il doit aller dans un lieu sûr ». Lars Vilks a alors quitté sa maison, dans le sud de la Suède, pour se réfugier dans un lieu sécurisé et tenu secret.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.