1 jouet sur 10 déclaré non-conforme et dangereux sur le marché de Noël 2014

0
44

La Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a lancé une campagne de contrôle de fin d’année sur les jouets de Noël. Cette année, les agents de fraudes ont donc relevé un taux de non-conformité de 11,7% dont un produit sur 10 retiré sur le marché.

Un taux de non-conformité en baisse

La DGCCRF a noté une baisse de 8,3% du taux de non-conformité des jouets de Noël sur le marché, cette année. Au total, 11 301 contrôles ont été effectués dans 3 439 magasins de jouets. Mais l’opération de contrôle continuera jusqu’au début de l’année prochaine et s’étendra sur les produits de décorations et les aliments de fêtes. Près de 200 000 jouets ont été retirés du marché à ce jour dont notamment des produits déclarés non-conformes et dangereux pour les enfants. Quelques 706 magasins ont reçu par ailleurs un avertissement pour un défaut d’étiquetage.

Le bois et le bisphénol A en ligne de mire

Les agents de fraudes gardent particulièrement l’œil sur les produits relatifs à l’usage de produits chimiques et du bois. Sont principalement concernés les jouets parfumés, les jouets en bois ou télé-commandés, les jouets premier-âge, et les coffrets d’expériences chimiques. Les fabricants et les importateurs de jouets font aussi l’objet de contrôle sur l’utilisation de métaux lourds dans la composition de certains jouets. L’utilisation de substances parfumantes allergisantes ou de composants chimiques type bisphénol A est aussi sous contrôle chez tous les fabricants. Un contrôle effectué en marge de l’application de la nouvelle réglementation en vigueur depuis le 20 juillet 2013 à ce sujet.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.