La palme du Concours Lépine attribuée à une unité de transformation de déchets en combustibles

0
15

Lors de la 144ème édition du Concours Lépine, la célèbre compétition d’inventeurs de tous horizons, une machine de recyclage des déchets agricoles en combustibles a obtenue la palme du Concours Lépine.

Inventée par trois artisans alsaciens, Meilleurs Ouvriers de France, à savoir, Charles Herrmann, Philippe Durrhammer et Xavier Rémond, âgés entre 44 et 46 ans, l’unité mobile, nommée Granulateur Mobile H-énergie, produit des combustibles, en pleine nature, grâce aux résidus agricoles des pailles de maïs, de colza, d’épeautre, de sarments de vigne et autres branchages. Ces combustibles transformés sont destinés aux chaudières et aux poêles, et coûtent deux fois moins cher que le gaz ou le fuel traditionnel.

Le granulateur produit une tonne de combustible à l’heure, selon la matière utilisée, souligne Charles Herrmann, et la transformation se fait en plein champ pour éliminer le facteur transport. Même si le granulateur a déjà une unité en activité, le Concours Lépine leur ouvrira sûrement d’autres horizons, car l’Australie et le Canada avouent être très intéressées, par cette invention ingénieuse.

D’autres récompenses ont également été attribuées lors de cette édition du Concours Lépine. Le Prix du Sénat ou Grand Prix a été remis à l’inventeur allemand, Klaus Peter Schultz, pour sa méthode de recyclage des pneus par thermolyse.

Quand au Prix de l’Assemblée Nationale, il a été décerné à l’inventeur du « Canibal », un collecteur d’ordures qui reconnait et trie les bouteilles, les gobelets et autres canettes.

Pour ce qui est du Prix de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Ile-de-France, il s’adresse à deux étudiants de l’Ecole des ponts, qui ont conçu un casque de pompiers nommé « Ektos », qui signifie « sauver » en grec, apte à franchir les fumées les plus épaisses, avec sa petite caméra intégrée.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR