Concert à Anvers : Le pêle-mêle de Pharrell

0
278

Ce mercredi à Anvers le pourvoyeur de tubes n’a pas été aussi showman qu’il en a l’air

A la sortie du Sportpaleis, ce mercredi les rumeurs couraient comme quoi il faisait du playback. Il a beau avoir une kyrielle de tubes sous son chapeau, la prestation scénique de l’artiste incontournable du moment n’était pas à la hauteur de ses hits.

A 40 ans, celui qui en parait 25 renaît avec Girl (et le super titre de Marilyn Moonroe), l’album solo qu’on attendait de lui. D’où cette tournée internationale qu’il surnomme Dear Girl Tour avec un passage en Belgique.

Entouré de danseuses aux déhanchés qui ont défié les lois de la nature, Pharrell Williams s’est simplement contenté de faire défiler ses tubes ou collaborations. De Drop it like it’s hot au rappel de Pharrell sur Happy (évidemment) en passant par Blurred Lines, Get Lucky, LoseYourself to dance ou encore I m a slave 4 U et le jumpant Hot In here.

Le reste ressemblait à un pêle-mêle de tentatives d’ambianceur : otage de veste dévoilant ses bijoux blingbling, lapdances de danseuses en peignoir, chapeau rouge troqué par un bandana, l’invitation de fans à danser avec lui sur scène…

Bref, même s’il a quitté la scène comme un prince en invitant la salle à « ne pas avoir peur des gens différents », tubes et coolitude ne semblent pas avoir été suffisants pour atteindre le tiercé gagnant.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.